Service à domicile : Les aides financières

Différentes aides financières sont disponibles pour vous permettre d’alléger votre facture.

  • Les aides aux personnes âgées

    L’APA : L'allocation personnalisée d'autonomie est une aide financière versée par le Conseil Général pour faire face aux dépenses liées à une prestation de service à la personne. Son montant dépend de certaines conditions : être âgé de plus de 60 ans, degré de dépendance (GIR 4 minimum), ressources disponibles, degré d’isolement...)

    L’aide ménagère mise en place par les caisses de retraite, permet de financer une partie des aides proposées. Ces caisses (CARSAT, RSI, MSA...) financent les dépendances légères (GIR 5 et 6). Ces caisses financent aussi les aides nécessaires, suite à une sortie d’hospitalisation. Cette aide prend alors le nom d’ARDH (Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation), et la demande doit être faite par les services sociaux de l’établissement où la personne a été soignée (clinique, hôpital, SSR...)

  • Les aides aux personnes handicapées

    La PCH : La prestation de compensation du handicap est une aide financière personnalisée destinée à prendre en charge tout ou une partie des dépenses liées à la perte d’autonomie pour les personnes souffrant d’un handicap.
    Elle est attribuée par le Conseil Général sous certaines conditions : de ressources, d’âge et selon le degré de perte d’autonomie.

  • Les aides à la famille

    Les chèques emploi services universels (CESU) pré-financés : Cofinancés par un employeur, mutuelle, caisse de retraite (système SORTIR PLUS), mairie ou CE, ils permettent de payer une prestation de service à domicile.

    La PAJE (Prestation d’accueil du jeune enfant) : En cas de garde d’enfants, elle vous permet de bénéficier de réductions de cotisations sociales ainsi qu’une aide pouvant couvrir 85% des dépenses (l'aide est en fonction de vos revenus). Renseignez-vous auprès de votre CAF et de la mairie dont dépend votre habitation principale. Certaines communes accordent des aides financières supplémentaires aux parents souhaitant privilégier la garde à domicile.

Avantages fiscaux : Réduction ou crédit d'impôt de 50 %

En faisant appel à à nos services, vous pouvez bénéficier sous certaines conditions d’un avantage fiscal sous la forme d’une réduction ou d’un crédit d’impôt.

Cet avantage ne s’applique que sur les dépenses que vous payez réellement. Vous devez déduire les aides financières dont vous bénéficiez (APA, PAJE, PCH etc.) avant d’appliquer le taux en vigueur (50% par an, en respectant les plafonds en vigueur).

Nous consulter pour plus d’informations.

La somme maximale déductible des impôts est de 7.500 € (avec 2 enfants à charges). Sans enfant à charge, la réduction est de 6000 € par an maximum.

Besoin d'aide ?

N'hésitez pas à faire appel à nos services. Nous vous aidons dans le montage de vos dossiers de demande d'aides ou d'allocations

Pour plus d'infos, contactez-nous

Financement
cinquante pourcent

Toutes vos dépenses effectuées chez Enfidesia ouvrent droit à un crédit d'impôts d'un montant maximum de 7500 € par an pour les actifs, ou à une réduction d'impôts pour les personnes retraitées

Pour plus d'informations, merci de consulter l'article 199 sexdecies du Code Général des Impôts



CESU

Enfidesia accepte les CESU Préfinancés comme titre de paiement. Vous pouvez vous les procurer auprès de votre caisse de retraite, de votre employeur ou du Comité d'Entreprise.